Je créé mon propre emploi

Je suis moins présente sur mon blog, car je démarre ma propre activité : animation d’ateliers créatifs autour de l’écriture et de la lecture.

Je suis hyper motivée à réussir. Je veux partager et transmettre mes passions et mes compétences avec les enfants, mais aussi avec les adultes.

Je vous en dis bien plus dans un prochain article.

Dans cette attente, et si vous le voulez, je vous invite à visiter le blog de mon activité :

Aux Bonnes Nouvelles de Liège

A très vite.

Publicités

Livres et comptines pour bébés : les couleurs

Voici les livres et les comptines utilisés lors de mon activité de papoteuse à la crèche de mon quartier. Le thème choisi était… les couleurs.

20180627_113729

LIVRE : Les couleurs d’Elmer, de David McKee, éditions kaléidoscope

Grâce à la dernière page, j’ai répondu : « oui, je pense qu’Elmer rêve en couleurs, car il a rêvé qu’il était devenu papa et qu’il avait inventé une petite chanson pour ses enfants colorés » …

Comptine : Un éléphant blanc
Un éléphant blanc
marche devant
Un éléphant vert
marche derrière
Trois éléphants bleus
marchent au milieu
à la queue leu leu.
Enfants d’éléphants,
marchez bien en rang

LIVRE : Mon pinceau, de Stephanie Blake, école des loisirs, loulou & Cie

Pour la comptine –> bricolage maison où le résultat du mélange est caché derrière les 2 fenêtres colorées

20180627_113817

Comptine : les pots de couleurs
J’avais un pot de jaune,
J’avais un pot de bleu, (bis)
Je les ai mélangés dans un grand saladier,
Et ça a fait du vert,
C’est extraordinaire !
J’avais un pot de jaune,
J’avais un pot de rouge, (bis)
Je les ai mélangés dans un grand saladier,
ça a fait du orange,
Comme c’est étrange !
J’avais un pot de bleu,
J’avais un pot de rouge, (bis)
Je les ai mélangés dans un grand saladier,
Ça a fait du violet,
Et cela me plaît !

LIVRE : Pop mange de toutes les couleurs, de Bisinski Sanders, édition école des loisirs, loulou et cie
Pour introduire la comptine, j’ai expliqué que je connaissais d’autres animaux qui mangent des drôles de choses et qui changent de couleurs… des poissons ! Petit bricolage à volets avec du carton brillant qui reflète les poissons

20180627_113840

Comptine : J’ai vu
J’ai vu
Un poisson marron
Qui mangeait un bonbon…
Ah bon ! Ah bon !
J’ai vu
Un poisson bleu
Qui mangeait des œufs…
Ah bon ! Ah bon !
J’ai vu
Un poisson violet
Qui mangeait du poulet…
Ah bon ! Ah bon !
J’ai vu
Un poisson vert
Qui mangeait un courant d’air…
Ah bon ! Ah bon!
J’ai vu
Un poisson blanc
Qui mangeait la pluie et le temps…
Ah non ! Ah non !
Pour jouer je veux du temps

LIVRE : une souris verte, de Pierrick Bisinski, édition école des loisirs, loulou & cie
J’ai raconté l’histoire, sans chantonner.
Comptine sous forme kamishibaï, sans support, mais avec des petites souris de couleurs qui se baladent et qui sortent de « ma tête, ma manche, mon pantalon et mon oreille »

20180627_113923

Comptine : J’ai trouvé dans mes cheveux…

J’ai trouvé dans mes cheveux
Une souris bleue.
Dans mes cheveux une souris bleue ?
Encore bien heureux qu’il n’y en ait pas deux.
J’ai trouvé dans ma manche
Une souris blanche.
Dans ma manche une souris blanche ?
Dans mes cheveux une souris bleue ?
Encore bien heureux qu’il n’y en ait pas deux.
J’ai trouvé dans mon pantalon
Une souris marron.
Dans mon pantalon, une souris marron ?
Dans ma manche une souris blanche ?
Dans mes cheveux une souris bleue ?
Encore bien heureux qu’il n’y en ait pas deux
J’ai trouvé dans mon oreille
Une souris groseille.
Dans mon oreille, une souris groseille ?
Dans mon pantalon, une souris marron ?
Dans ma manche une souris blanche ?
Dans mes cheveux une souris bleue ?
Encore bien heureux qu’il n’y en ait pas deux

J’ai trouvé ma petite introduction pour mon arrivée : je me présente et je joue un peu avec ma kalimba. « Quand la musique va s’arrêter, mes histoires vont commencer ». Ils ont adoré ce petit morceau de musique : une se déhanchait, assise par terre, un autre applaudissait et rigolait.

20180627_114208
J’ai terminé avec le tapis bavard du LIVRE « Toutes les couleurs », de Alex Sanders.

tapis bavard couleurs (1)

La petite boulangerie du bout du monde

La petite boulangerie du bout du mondpetite boulangerie du bout du mondee, de Jenny Colgan.

Polly, trentenaire, quitte tout pour se remettre de l’échec de son entreprise et de son couple. Avec le peu d’argent qu’elle a, elle a juste de quoi louer un petit appartement miteux au-dessus d’un commerce abandonné, dans le petit village de Mount Poelbearne. Ce petit village, est en fait une île des Cornouilles, la chaussée est submersible à la marrée montante…

Polly, quand elle est stressée, aime faire du pain… et elle le fait très bien.

Suite à sa chute sociale, sentimentale et professionnelle, Polly n’a plus rien à perdre. Grâce à une force de caractère extraordinaire et au soutien ponctuel de sa meilleure amie, elle va connaître une nouvelle vie. Une nouvelle vie parsemée de rebondissements. Mais ce nouvel équilibre est fragile.

Polly parviendra-t-elle à ne plus penser au passé et à sourire au présent  ?

Un très beau roman positif à mettre entre toutes les mains 🙂 Moi, personnellement, j’ai adoré me plonger dans cette ambiance de « reconstruction de soi », dans ce décors de bout du monde où tout semble possible, surtout quand un petit oiseau particulier a fait son apparition…

 

Carte à l’infinie, Monsieur Madame

Voilà une nouvelle carte à l’infinie décorée grâce à un vieux carnet de jeux de Monsieur Madame (2003). Les petits personnages de Roger Hargreaves et fils sont simples mais je les aiment bien ! (voir petit article consacré à cette série)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En juin, je dévore les bouquins

En sus des livres que je lis à voix haute à mes enfants (voir article précédent), et grâce au petit carnet de lecture reçu de ma maman, je vous présente brièvement les livres que j’ai déjà lus en ce mois de juin 2018.

  • La plume empoisonnée, de Agatha Christie
  • Baby Sitter Blues, de Marie-Aude Murail
  • Frappe-toi le cœur, de Amélie Nothomb
  • La petite boulangerie du bout du monde, de Jenny Colgan
  • Un troupal de chevals, de Anne Schmauch
  • Comment un écureuil, un héron et une chouette sauvèrent le père de Casper, de Horatio Clare

J’ai oublié de le noter dans le carnet, mais quand je l’ai reçu, je venais de terminer

  • Le château des Carpathes, de Jules Verne

Enfin, mon prochain livre, pour ne pas lire dans l’immédiat la suite de La petite boulangerie du bout du monde (Une saison à la petite boulangerie), ni lire un autre de Amélie Nothomb trouvé dans une boîte à livres de mon quartier (Acide sulfurique), j’ai choisi le livre de jeunesse fantastique que ma maman m’a donné : Les Ailes d’Alexanne, tome 1 : 4h44, de Anne Robillard

Ma PAL est bien remplie et avec ces soirées claires (quand le ciel le veut bien), je lis davantage le soir avant de dormir… pour faire de beaux rêves ha! ha!

 

2 résumés de romans jeunesse avec de la magie

Comme je vous en parlais avant le week-end, voici les 4ème de couverture des deux livres que je lis à voix haute à mes enfants :

Lucas et les machines extraordinaires, de Lissa Evans

Lucas et les machines extraordinairesLucas Hutin n’est pas content. Ses parents ont décidé de déménager sans lui demander son avis. Le voici errant dans les rues de Beeton, berceau de la famille paternelle. Au cours d’une promenade, il apprend l’existence de son grand-oncle Tony, un magicien disparu dans des circonstances mystérieuses, pendant la Seconde Guerre mondiale. Lucas retrouve également une tirelire que Tony avait remise à son père avant de disparaître. En la manipulant, il actionne un mécanisme et découvre un double-fond, qui contient un message…

Le pays des contes, l’éveil du dragon (tome 3), de Chris Colfer

pays des contes, tome 3, éveil du dragonDepuis que la brèche entre les univers a été refermée, les jumeaux Alex et Conner vivent séparés. Lorsque ce dernier découvre qu’une menace séculaire pèse sur le Pays des contes, il se lance dans une quête périlleuse pour trouver le portail qui lui permettra de rejoindre ses amis.
Mais le danger que craignais Conner s’avère pire que prévu : une armée piégée depuis près de deux siècles est soudain libérée. Et avec elle, la seule chose capable de détruire le Pays des contes : le dernier œuf de dragon.