La complexité de mes pensées

Dans mon cerveau, ce samedi 11 janvier 2020, il s’en passe des choses…

Première partie : ce matin, je me sens…

Envie de ne rien faire

Manque de lumière

Déprime saisonnière

Pensées parasites

Tout va trop vite

Idées contradictoires

Ne plus y croire

Broyer du noir

Plus d’espoir

Chemin perdu

Tout est foutu

Quel avenir

Dépérir

Souffrir

Mourir

Deuxième partie : et si je mettais tout ça en positif, ça donnerait…

Envie de faire plein de choses

Chercher la lumière, fuir les nuages moroses

Sourires d’hiver, en pause.

Pensées multiples, nombreuses

Aller à son rythme, heureuse.

Idées complémentaires

Voir la vie en vert

Envie d’y croire, persévérer dans l’espoir

Trouver son chemin,

Accepter les détours, sans fins

Tout va bien

Bel avenir, gais lendemains

Se soigner

S’aimer

Rire

Vivre

Mes prochaines lectures

Voici quelques livres qui sont dans ma bibliothèque, sur l’étagère des livres « encore à lire ». Je n’ai pas tout mis, mais il y a un peu de tout : des romans, de la littérature jeunesse, du bien-être, une trilogie de BD et un manga 🙂

PAL fin dec2019 2020

J’ai commencé « Marraine » en livre numérique. Et d’autres m’ont fait des clins d’œil… mamamia, c’est dur de lire tous les livres qui nous tentent.

Marraine, de Emilie Chevallier Moreux

Marraine, de Émilie Chevallier Moreux
Éditions Noir d’Absinthe

Voici un roman sur les contes revisités que j’ai bien aimé ! Merci AD Martel pour la recommandation, tu as eu raison de penser que cela allait me plaire 🙂

marraine_emilie chevallier moreuxJ’avoue quand même avoir eu un peu de mal avec les chapitres, tantôt au présent (année 2018), tantôt dans les siècles passés. Ce n’est que vers la moitié du livre que j’ai réussi à switcher de l’un à l’autre sans problème. Et une fois que j’ai réussi cette prouesse (pour moi, c’est une prouesse, car généralement, je décroche rapidement), les pages ont défilé à une vitesse vertigineuse. J’ai été touchée par la boulimie de la curiosité, l’envie de savoir, de découvrir ce qui allait se passer pour Marraine.

Conte moderne, il y a tout dans cette histoire pour plaire aux amoureux des contes : des personnages attachants, une histoire d’amour, de la magie, une vilaine méchante, des complots, des mensonges, des intrigues, des coups de théâtre, etc. On retrouve en personnage principal Marraine, fée de son état. Une parmi d’autres, mais elles sont de plus en plus rares au fil du temps. Une gentille fée, une adorable marraine qui sacrifie sa longue vie quasi éternelle pour ses filleuls dont elle a la garde : Riquet, Peau-d’Âne, Cendrillon et Aurore. La méchante n’est autre que la fée Carabosse.

J’ai vraiment aimé découvrir la vie de Marraine, ses espoirs, son travail, ses projets, ses déceptions, ses peurs. J’ai adoré la façon dont est amené la magie au présent. Et j’ai surtout apprécié les versions modernes de la vie des quatre filleuls.

J’ai un peu moins aimé la fin, non pas pour ce qu’elle est, mais parce que j’ai trouvé le personnage principal tellement changé. J’étais soudainement moins attachée à elle.

En fait, à la fin, il y a trois personnages, les plus importants, qui changent de caractère, de comportement et ça m’a un peu déstabilisée.

J’aurais aussi aimé en savoir un peu plus sur le beau et ténébreux nouvel amoureux de Marraine. On lui donne une certaine importance et puis, il n’intervient presque plus. Je réalise que sa créatrice, l’autrice, a peut-être voulu démontrer ainsi que les femmes peuvent être plus fortes, plus importantes que les hommes dans un couple 😉

Malgré cela, ça reste un très bon livre que je relirai avec plaisir. Ou que je lirai à voix haute si l’on m’en fait la demande (sourire, je pense à mon fils).

Jeu d’écriture : modernisez un conte traditionnel

Parmi les jeux d’écriture qui me plaisaient dans le livre de Mireille Pochard, il y en a un auquel je voulais participer pour le Nano, mais pour diverses raisons, je n’ai pas écrit le moindre conte.

C’est celui de moderniser un conte, avec des personnages « réels », des lieux d’aujourd’hui avec ou sans magie.

Alors, parce que l’envie d’écrire un conte détourné, modernisé, me reprends, je vous propose de jouer le jeu avec moi si vous voulez ?

Si vous ne visualisez pas très bien à quoi pourrait ressembler un tel conte, je vous invite à vous rendre sur le blog de « Littérature portes ouvertes » qui vient de partager sur son blog sa version de Cendrillon. Son histoire, je la trouve géniale, magnifique 😊

J’avais dans l’idée d’écrire un conte modernisé avec le Petit Chaperon Rouge. Parce que les « contraintes d’écriture » poussent mon imagination à se déployer, je me donne comme défi d’écrire l’histoire au moment de Noël. (Tout ça parce qu’au moment de programmer cet article, j’écoute de la musique et que c’est une musique de Noël qui passe dans mes écouteurs ☺️🎅)

Vous aurez l’occasion de lire ma version dans une dizaine de jours.

Princesse, Chouette, Les Contes De Fées

Image : Pixabay / Mysticartdesign

Écrire une histoire pour recevoir un livre

Suite à mon petit concours à destination des jeunes lecteurs, Alice a joué le jeu et a écrit une petite histoire pour recevoir le livre « L’expédition H.G. Wells », de Polly Shulman. J’ai trouvé l’histoire tellement chouette qu’elle gagne l’autre livre du même auteur  😉

concours livres à gagner1

Harry Grindelwald est un homme qui doit voyager dans le temps pour empêcher un méchant chat de kidnapper son fils.

Harry est dans son lit pendant la nuit. Il entend James, son fils de 6 ans, qui hurle dans sa chambre.   Il fonce alors voir ce qui se passe et il voit que le lit de James est vide. Dedans il y a un mot qui dit « on se reverra plus tard ! Ou plutôt, plus tot ! » Il est signé : Mister Cat puces.

Il voit alors un vaisseau par la fenêtre ouverte – un bateau « montgolofière » volant – s’envoler de son jardin et disparaître dans le ciel. Harry comprend alors tout de suite que le corps de son fils a été emporté par le méchant chat et son armée de puces.

Harry se rappelle que dans le passé il avait combattu cet humain et qu’il l’avait transformé en chat lors d’un duel de magie.

Il se lance à sa poursuite ; va dans sa machine à remonter le temps pour sauver son fils. La machine ressemble à une grande horloge. Il faut d’abord répondre à une énigme pour la mettre en marche, puis courir sur les aiguilles jusqu’à atteindre l’heure et la date choisie.

Il va essayer de changer le cours des choses en combattant Mister Cat puces (ou changer le passé pour arranger les choses ; fin alternative encore en négociation : )

Finalement, une fois rejoint le chat quelques minutes avant dans le passé, le combat s’engage. Harry « le défonce à coups de pelle » et le chat envoie des rayons lasers avec ses yeux. Le chat avant de mourir fait appel à son armée de puces pour attaquer mais Harry, malin, prends son spray anti puces, « sproutche » sur elles et les asphyxie. (nb : c’est un spray qui ne tue que les puces et pas les humains).

Tout est bien qui finit bien !

(Sauf pour le chat…)

Merci Alice pour ta participation. Et merci à ton papa.

Bonne lecture.

Le rêve d’un enfant, micro histoire de mon fils

Mon fils voulait écrire un texte « pour moi », pour le challenge Nano 🙂  Il avait reçu comme proposition d’écrire une histoire sur un héros qui a une quête, un objectif précis, qui rencontre un « méchant » et dont la fin est en lien avec le début.

Il a rempli le « contrat », n’est-ce pas ? C’est court, mais sympa.

J’adore l’humour de mon fils, j’espère que vous aussi 🙂

Bonne lecture.

Le rêve d’un enfant

C’est l’histoire d’un enfant orphelin qui vit dans une citée sous-marine et qui a un rêve étrange : devenir riche.

Pour réaliser son rêve, il participe chaque lundi au loto espérant gagner.

Un jour, il en a marre d’attendre ! Il décide d’aller voir une voyante. Celle-ci lui dicte les chiffres gagnants.

Il se hâte pour acheter un billet.

Cependant, un robot avait tout entendu et comme c’était lui le créateur du loto, il ne voulait pas que cet enfant gagne. Sinon, il devrait payer l’enfant et cela le rendrait pauvre.

Malheureusement pour le robot, il arrive trop tard, car l’enfant a déjà acheté le billet.

Ce que l’enfant ne savait pas, c’est que la récompense était très spéciale : ce sont des coraux !

Avec ces coraux il s’achète des lunettes pour mieux lire le billet la prochaine fois.

 

Maximillian, 12 ans
Poitrine, Corail, Or, Océan, Pirate, Récif, Mer

Image : Pixabay / Open Clipart-Vectors