Qu’est-ce qu’un conte, comment est-il construit ?

Dans 4 jours commencera le défi NaNoWriMo. Comme vous le savez, j’ai décidé de participer cette année en vous invitant à écrire avec moi un petit conte. Si j’ai le temps, le courage et que Mademoiselle Persévérance est à mes côté, je vais essayer de relever ce défi en même temps de mon côté; cela ne m’engage à rien et je n’ai rien à perdre 🙂

Voici ce que j’ai trouvé pour vous définir ce qu’est un conte, de quels éléments il est constitué, comment on peut écrire un conte, ce qu’on peut imaginer avec des contes existants.

Définition du conte

Du livre « J’écris des Nouvelles et des Contes », de Louis Timbal-Duclaux.

Page 16 : cinq critères concourent à la définition du conte

  1. C’est une œuvre le plus souvent en prose (ou en vers comme Charles Perrault et La Fontaine)
  2. Le conte raconte des histoires, des aventures humaines sous forme de récit. À la différence du mythe, il ne raconte pas les hauts faits des dieux et des héros (demi-dieux)
  3. Le conte est un récit d’origine populaire à transmission orale (toujours par rapport au mythe, qui est d’origine sacrée)
  4. Son but est d’instruire tout en distrayant, parents et enfants
  5. C’est un récit qui fait intervenir des pouvoirs surnaturels et qui tend donc vers le fantastique ou le merveilleux (par exemple, les animaux peuvent y parler, les hommes peuvent avoir la capacité de se transformer magiquement, etc.)

Les différents genres de contes

Merveilleux, fantastique, féérique, didactique, mystique, etc.

Les éléments du conte

Système de Propp, du livre « Grammaire de l’imagination », de Gianni Rodari : «31 fonctions qui suffisent, avec leurs variantes et articulations internes, à décrire la forme des contes… page 88

  1. Éloignement
  2. Interdiction
  3. Transgression
  4. Interrogation
  5. Information (délation)
  6. Tromperie
  7. Complicité
  8. Méfait (ou manque)
  9. Médiation
  10. Début de l’action contraire (acceptation du héros)
  11. Départ du héros
  12. Première fonction du donateur (le héros mis à l’épreuve)
  13. Réaction du héros
  14. Réception de l’objet magique
  15. Déplacement du héros
  16. Combat entre le héros et l’antagoniste
  17. Le héros marqué
  18. Victoire sur l’antagoniste
  19. Réparation du méfait (ou manque) initial
  20. Retour du héros
  21. Poursuite (persécution) du héros
  22. Secours (le héros est sauvé)
  23. Arrivée incognito du héros
  24. Prétentions mensongères (du faux héros)
  25. Tâche difficile (imposée au héros)
  26. Tâche accomplie
  27. Reconnaissance (du héros)
  28. Découverte (le faux héros ou l’antagoniste est démasqué)
  29. Transfiguration (du héros)
  30. Punition (de l’antagoniste)
  31. Mariage (du héros)

Un conte, des histoires

Soit, on a déjà une histoire en tête qu’on aimerait bien raconter. On vérifie qu’on a bien tous les éléments pour qu’elle puisse se classer dans la catégorie des contes. Les 7 éléments :

  1. Un héros
  2. Un méchant
  3. Un faux-gentil, rival du héros, qui va faire croire, au début, que c’est lui le héros
  4. Un ami du héros
  5. Un objet magique
  6. Une quête ou des quêtes
  7. Un objectif

Schéma narratif d’un conte classique :

Situation initiale (mise en place) rupture quête (épreuves, péripéties) avec un aidant et un ennemi résolution de la quête (la chute) situation finale (en parallèle à l’initiale)

Soit on peut partir d’un conte connu et le détourner. Contes défaits : changer les personnages (sexe, âge) ou changer de quête. Contes à l’envers (permuter les personnages : gentil = méchant et vice-versa). Salade de contes, etc. On peut changer d’époque, de lieu, d’objet « magique ». On peut aussi tourner l’histoire en dérision, en enquête, en horreur.

Si malgré toutes ces idées, ça coince, ça bloque, ça dérape : proposez un conte que vous aimez ou que vous aimeriez raconter, créer, fabriquer, inventer et je vous donnerai un mot spécial qui pimentera un peu votre histoire et vous permettra, peut-être, je l’espère de démarrer au quart de tour ou de rebondir.

Une petite info de dernière minute et pour celles et ceux qui ont besoin d’un soutien, d’un encouragement, d’une aide pour écrire : logiciel gratuit scribbook.

Je viens de m’inscrire pour voir comment cela fonctionne. Je me suis inscrite pour le concours NaNo, mais aucune obligation bien sûr de le faire dans le cadre de ce challenge, c’est juste pour découvrir toutes les fonctionnalités, car généralement, je n’ai pas besoin d’aide extérieure pour écrire, si ce n’est parfois, quand même, l’émulation d’un groupe ou d’un soutien pour continuer et aller jusqu’au bout de ce challenge 😉

scribbook

Nano J-9 !

Article programmé le 23 octobre 2018

Eh oui ! Dans moins de dix jours commencera le challenge du National Novel Writing Month ! Je ne sais pas si je parviendrai à tenir 30 jours… car il s’agit bien de cela : écrire durant 30 jours, non stop, pour atteindre les 50.000 mots !

Au J-9, je n’ai pas encore préparé mon fichier, ni rien de rien, mais j’ai déjà l’idée du sujet. Je vous en avais parlé brièvement, il s’agira d’araignées ! Oui, vous avez bien lu, ces bêbêtes à 8 pattes qui me terrorisaient quand j’étais petite. Aujourd’hui, je n’en ai plus une frayeur absolue même si j’avoue que les grosses ne me laissent pas indifférentes (sans blague). Hélas, ma phobie de ces bestioles est passée à ma fille. Et c’est grâce à elle et à cette effroyable peur que j’ai eu l’idée d’écrire mon prochain Nano.

Les amis, je compte sur vous pour m’encourager à fond, car je suis déjà fatiguée avec mon emploi du temps actuel, je n’ose imaginer comment cela sera en plein moment d’écriture !! Je suis un peu folle, mais je l’assume complètement (rires).

Ci-dessous, capture d’écran de mon Nano en 2012 avec mon texte jamais relu complètement : L’atelier d’écriture virtuel. J’avais tout juste réussi à écrire 50.006 mots en un mois !

nano2012

Concours d’écriture éditions Préludes et Kobo by Fnac

Coïncidence : je lis en ce moment même le premier roman de Christiana Moreau : La sonate oubliée, édité par les éditions Préludes. (je vous en parlerai bien plus longuement un peu plus tard)… Et voilà que je reçois un mail des éditions Préludes qui annonce leur prochain concours d’écriture « à la découverte des talents de demain ». La « lecture numérique » by Kobo (et Fnac) s’associe une nouvelle fois avec cette maison d’édition qui s’intéresse aux premiers romans des nouveaux talents d’aujourd’hui et de demain pour lancer leur 2ème concours d’écriture.

Concours gratuit, mais votre tapuscrit (entre 300.000 et 600.000 signes) doit être envoyé avant le début mars pour pouvoir concourir. Bonne chance !

Toutes les infos ICI.

 

Concours de nouvelles Saint Calais

Et un autre concours dont j’ai reçu l’info par mail, le même jour que le précédent annoncé sur mon blog !

La ville française Saint Calais lance sa 3ème édition de concours de nouvelles gratuit, ouvert à tous dès 12 ans (plusieurs catégories) et ce dans tout le monde 🙂

Vous avez un peu plus de temps puisque la date butoir pour la remise des nouvelles est fixée à la fin janvier 2018. Il faut s’inscrire au préalable sur leur blog, ou par mail.

Procédure, règlement complet ici.

Et votre nouvelle doit obligatoirement commencer par :
Nuit étoilée, léger vent, les regards sont attentifs

Concours de nouvelles

Visuel clé-2017Edilivre lance sa 5ème édition du concours particulier où vous avez 48h, soit le temps d’un week-end, pour écrire une nouvelle de maximum 10.000 caractères. (environ 2 pages A4)

Découvrez le thème du concours 2017 sur le site d’Edilivre le 22/09/2017 à partir de 19h. Selon le thème, j’y participerai… ou pas  🙂

Découverte du thème via leur page facebook ou sur leur compte twitter également.

Gratuit.

Concours de nouvelles, pourquoi pas ?

Je lis, tu lis, il/elle lit, nous lisons, vous lisez, ils lisent… mais est-ce que j’écris ? et toi ? Et eux ?

Cela fait un petit bout de temps que je ne me suis plus lancée dans un texte d’écriture créative. Alors, j’ai le choix : l’art de la procrastination ? l’auto-motivation ? le NaNo de juillet ou un petit concours ?

J’ai trouvé 2 petits concours sympas sur le super site très bien fait Concours de Nouvelles. Pourquoi ces deux-ci ? et pas d’autres ? Et pourquoi pas ? L’un des deux n’a été vu qu’une centaine de fois depuis sa mise en ligne sur ce site, alors que les autres flirtent entre les 700 et 5500 vues !!

Les deux sont gratuits, les deux ont un thème imposé mais très ouvert et tous les deux clôturent la remise des textes pour le 31 juillet 2017. Cliquez sur le nom de la maison d’édition pour visiter leur site et découvrir en détails le règlement de ce concours.

Attention, les mots ne sont pas des signes ! Comptez bien ce qu’il faut grâce à l’outil de votre traitement de texte.

Bonne écriture, bon amusement et … bonne chance !