La complexité de mes pensées

Dans mon cerveau, ce samedi 11 janvier 2020, il s’en passe des choses…

Première partie : ce matin, je me sens…

Envie de ne rien faire

Manque de lumière

Déprime saisonnière

Pensées parasites

Tout va trop vite

Idées contradictoires

Ne plus y croire

Broyer du noir

Plus d’espoir

Chemin perdu

Tout est foutu

Quel avenir

Dépérir

Souffrir

Mourir

Deuxième partie : et si je mettais tout ça en positif, ça donnerait…

Envie de faire plein de choses

Chercher la lumière, fuir les nuages moroses

Sourires d’hiver, en pause.

Pensées multiples, nombreuses

Aller à son rythme, heureuse.

Idées complémentaires

Voir la vie en vert

Envie d’y croire, persévérer dans l’espoir

Trouver son chemin,

Accepter les détours, sans fins

Tout va bien

Bel avenir, gais lendemains

Se soigner

S’aimer

Rire

Vivre

Des photos pour le dire

Trois petites photos et quelques mots pour parler de la pluie et des saisons…

Photos du parc au château du Sartay, le week-end dernier. (avec smartphone)

Mots et inspiration venus dans le château, dimanche matin, à l’occasion d’une formation sur l’art du conte.

Mise en page faite le lundi sur mon ordi, au salon 😆 Comme ça, vous savez tout.

Les échecs vus par ma fille

Mes enfants ont participé pour la 1ère fois à un tournoi de jeu d’échec.

Ils étaient 75 jeunes, âgés entre 6 et 19 ans, à se disputer 9 rounds de 15 minutes environ.

Je croyais connaître un peu ce jeu de société, eh bien ! je n’en reviens pas qu’il existe autant de règles, de coups, de stratégies, de prises et tous ces termes spécifiques liés à ce sport qui fait remuer les méninges.

Mes deux enfants ont été de bons joueurs. Ils ont eu beaucoup de mal à marquer des points, mais ils en ont marqué ! Si au début, l’enthousiasme baissait au fur et à mesure des rounds perdus, la bonne humeur a repris le dessus et ma fille m’a étonné en écrivant cet haïku après qu’elle se soit rendu compte qu’elle serait sûrement classée dans les dernières.

Néanmoins, je pense pouvoir dire qu’ils ont passé une très chouette journée. Ils ont appris beaucoup de choses et moi aussi !

Ils ont reçu une petite médaille pour leur participation. Quant à moi, j’ai choisi ces photos pour illustrer le petit poème de ma fille.

Un poème de moi, que je revisite un an plus tard

Quelques modifications se sont imposées, car le temps et les choses ont quelque peu changé 😉

Je voulais vous dire qu’il est super important
De pouvoir bien prendre son temps.
Il faut savoir occasionnellement lâcher-prise,
Pour ne pas avoir de vilaines surprises.

Les employeurs quels qu’ils soient,
Faut pas les considérer comme des rois ;
Ils ne sont pas au-dessus des gens,
Qui cherchent un emploi assurément !
Non, ce sont des personnes comme vous et moi,
Qui peuvent aussi parfois faire de mauvais choix.

CAPS/CERES, grâce à votre formation,
Qui m’a donné beaucoup d’émotions,
J’ai fait de sympathiques et belles connaissances,
Certaines sont devenues fortes, d’autres… évanescences.

Avec le soutien et les conseils de Véronique,
J’ai pris confiance en moi et développé une autre dynamique.
Aujourd’hui, des portes s’ouvrent sur mon chemin,
Libérant des sourires et des possibilités à chaque matin.

Je suis très enthousiaste de vous annoncer,
Que dans un nouveau boulot, je vais me lancer.
De nombreuses personnes je peux remercier,
Mais, à moi aussi, je peux me féliciter.

🙂

#gratitude