Insectes en guerre

Guêpes, jaune et noir

En plein milieu du chemin

Se disputent à mort.

Publicités

Les échecs vus par ma fille

Mes enfants ont participé pour la 1ère fois à un tournoi de jeu d’échec.

Ils étaient 75 jeunes, âgés entre 6 et 19 ans, à se disputer 9 rounds de 15 minutes environ.

Je croyais connaître un peu ce jeu de société, eh bien ! je n’en reviens pas qu’il existe autant de règles, de coups, de stratégies, de prises et tous ces termes spécifiques liés à ce sport qui fait remuer les méninges.

Mes deux enfants ont été de bons joueurs. Ils ont eu beaucoup de mal à marquer des points, mais ils en ont marqué ! Si au début, l’enthousiasme baissait au fur et à mesure des rounds perdus, la bonne humeur a repris le dessus et ma fille m’a étonné en écrivant cet haïku après qu’elle se soit rendu compte qu’elle serait sûrement classée dans les dernières.

Néanmoins, je pense pouvoir dire qu’ils ont passé une très chouette journée. Ils ont appris beaucoup de choses et moi aussi !

Ils ont reçu une petite médaille pour leur participation. Quant à moi, j’ai choisi ces photos pour illustrer le petit poème de ma fille.

Un poème de moi, que je revisite un an plus tard

Quelques modifications se sont imposées, car le temps et les choses ont quelque peu changé 😉

Je voulais vous dire qu’il est super important
De pouvoir bien prendre son temps.
Il faut savoir occasionnellement lâcher-prise,
Pour ne pas avoir de vilaines surprises.

Les employeurs quels qu’ils soient,
Faut pas les considérer comme des rois ;
Ils ne sont pas au-dessus des gens,
Qui cherchent un emploi assurément !
Non, ce sont des personnes comme vous et moi,
Qui peuvent aussi parfois faire de mauvais choix.

CAPS/CERES, grâce à votre formation,
Qui m’a donné beaucoup d’émotions,
J’ai fait de sympathiques et belles connaissances,
Certaines sont devenues fortes, d’autres… évanescences.

Avec le soutien et les conseils de Véronique,
J’ai pris confiance en moi et développé une autre dynamique.
Aujourd’hui, des portes s’ouvrent sur mon chemin,
Libérant des sourires et des possibilités à chaque matin.

Je suis très enthousiaste de vous annoncer,
Que dans un nouveau boulot, je vais me lancer.
De nombreuses personnes je peux remercier,
Mais, à moi aussi, je peux me féliciter.

🙂

#gratitude

 

Haïku, mésange

Dans notre jardin,

Sur la pointe du sapin,

Une mésange

mesange bleue (7)

Origine de la photo et du haïku :

La semaine dernière, un héron s’est posé sur la pointe d’un autre sapin de notre jardin… mais je n’ai pas eu le temps de faire la photo… après avoir écrit le petit haïku sur le héron, je voulais partager cette observation et poème avec vous et je me suis souvenue que j’avais une autre photo, de l’été passé, avec cette adorable petite mésange bleue.

J’ai donc modifié légèrement la fin de mon haïku pour que l’oiseau nommé corresponde à la photo montrée 🙂