Jeu de carte des 7 familles : les contes

Et un autre bricolage pour mes ateliers pour enfants : fabrication d’une boîte et d’un jeu de cartes des 7 familles avec comme thème : les contes.

Qu’en dites-vous ?

Publicités

Motérêve – jeu d’écriture

Samedi passé, je me suis réveillée sur un bien étrange rêve. Je ne vais pas vous le raconter, mais je vais plutôt vous inviter à écrire un texte à partir de ces quelques mots qui illustrent mon rêve / votre imaginaire :

Hang (instrument de musique particulier)

Chien abandonné

Vélo

Inondation

Malade

Amusez-vous bien. Je vais aussi écrire un texte depuis ces mots, en essayant que mon rêve se soit dissipé depuis (je programme cet article quelques heures après mon réveil du samedi 😅)

Livres autour de la lecture et l’écriture créative

Je grignote par-ci, par-là des petits jeux d’écriture, des conseils, des consignes dans les deux livres que voici :

L’écriture créative et ses 80 exercices de Josette Carpentier, aux éditions Eyrolles
Libérer son écriture et enrichir son style de Pascal Perrat, chez Victoires éditions.

Cliquez sur les noms des auteurs pour retrouver leur site internet/blog.

Et ceux-ci que j’ai depuis un petit bout de temps sont restés trop longtemps fermés 🙂

L’agenda du lecteur curieux, de Régine Barat (illustré par Pef), aux éditions De La Martinière
1001 activités autour du livre (ancienne édition), de Philippe Brasseur, aux éditions Casterman

Je vais tâcher de vous livrer un petit exercice choisi dans chacun de ses 4 livres.

Si vous voulez jouer avec moi, livre à bous = libre à vous  🙂  Ce serait avec plaisir de connaître votre imaginaire à partir des mêmes exercices… de le connaître et de pouvoir le partager ici sur mon blog.

A bientôt !

 

L’imagination de mon fils de 10 ans

Mon petit/grand garçon est adorable. Il a bien voulu jouer le jeu et m’écrire un texte à partir des mots que l’application sur mon téléphone m’avait proposée. Rappelez-vous, j’avais écrit un texte à propos d’une valise dans un petit bois (clic voir article).

Petite précision : mon fils n’aime pas écrire, car ses pensées vont trop vite pour ses doigts. Il a 10 ans et demi, est en avance dans certaines matières à l’école, mais accuse un retard en écriture, car pour bien écrire, il doit se concentrer et ne penser à rien d’autres, ce qui est quasi impossible pour lui.

Je lui ai demandé s’il voulait donc bien écrire un petit texte avec ces mots, en lui disant que s’il avait une idée pour une histoire et qu’il oubliait l’un ou l’autre mot, ce n’était pas bien grave, le principal, c’est d’écrire à partir de l’idée que ces mots lui soufflent…

Voici son texte (dont j’ai juste corrigé les coquilles, je n’ai ajouté ni supprimé aucun mot) et son dessin… j’attends toujours l’histoire de ma fille, mais pour ça, il faut s’armer de patience ha! ha!

« Il était une fois une tablette de chocolat qui jouait à la corde à sauter en ballerines.  Elle trouva un boomerang, une bouée et une pièce de puzzle. Puis les lança tous les trois pour voir lequel va le plus loin. »

dessin tablette choco

Mon fils fait dans les choses simples, minimalistes, c’est son style, droit, direct, clair 🙂 Même quand il explique ou raconte quelque chose, c’est bref… ça manque de détails, mais ce n’est pas ça qui compte pour lui. Tant que le résultat est là…

Une valise au milieu d’un petit bois

Suite à l’achat des Story cubes, j’ai trouvé une application gratuite que j’ai installée sur mon téléphone portable : Story Dice.

story dice

4 catégories possibles : général, enfants, mystère, Star Wars. Et un choix dans le nombre de dés, entre 0 et 10 ! J’ai choisi pour écrire une histoire, la catégorie kids et 6 dés…

En secouant mon téléphone (pas obligatoire de le faire, mais j’aime bien, le mouvement et le bruit font « comme si c’étaient de vrais dés »), voici ce qui est apparu…

ecrire avec des dés

Une valise au milieu d’un petit bois

Elisabeth, dix ans, rêve de devenir une danseuse. Mais sa maman n’a pas les moyens de lui acheter la robe, les bas et les chaussures typiques d’une danseuse classique. Alors, par temps ensoleillé comme aujourd’hui, Elisabeth aime se promener dans le petit bois non loin chez elle. La liberté, l’espace, le chant des oiseaux et surtout la lumière du soleil qui pénètre parmi l’enchevêtrement des branches qui bourgeonnent, tout ça lui permet de rêver en toute liberté. Le bois n’est pas bien grand, mais il a quand même son petit étang. Comme à son habitude Babeth, comme l’appelle affectueusement sa maman, se dirige vers la minuscule étendue d’eau. L’enfant aime observer et écouter les oiseaux qui viennent tantôt boire l’eau, tantôt se plonger dedans pour se laver, tantôt encore pour manger, car oui, la petite surface est assez grande pour qu’un martin-pêcheur y vienne se sustenter. La fillette n’est pas encore au bord de l’étang qu’elle aperçoit une valise boueuse à moitié ouverte à moins un mètre de la berge.

L’objet semble vieux et abîmé, pourtant Babeth est venue hier se promener ici et la valise n’y était pas ! Curieuse comme tout enfant, elle va immédiatement près de l’objet et après un rapide tour d’horizon du bois pour s’assurer qu’il n’y a personne pour l’épier, elle ouvre la valise. Immédiatement, ses yeux bleu océan s’illuminent et pétillent de joie à la découverte de son contenu :

Un boomerang, une tablette de chocolat, une boîte de puzzle avec ses pièces éparpillées et une bouée cohabitent avec… avec… une magnifique corde à sauter ainsi qu’une jolie petite paire de ballerine, pointure 34, noire avec un ruban rose saumon !

  • Hhhiiiiiii ! Elle pousse un cri de joie. Sans hésiter une seule seconde, Babeth s’empare des chaussures et les essaient : pile poil sa taille !!

Qui a dit que les vendredis treize portaient malheur ?


J’ai demandé à ma fille si elle voulait bien jouer le jeu et elle va écrire aussi un petit texte à partir de ces mêmes dés… et elle a demandé à sa meilleure amie d’en faire tout autant : Merci ma puce 😉

Et vous, ces dés vous ont-il aussi inspiré un petit texte ?

Une histoire qui n’est pas de moi

Lesfaitsplumes a trouvé l’inspiration pour écrire un petit texte à partir de ma photo (clic). Avec son aimable autorisation, je vous le mets ici afin de vous faire passer un chouette petit moment de lecture et qui sait, peut-être cela va-t-il déclencher chez vous une envie irrésistible d’écrire une autre histoire vous aussi  🙂

Merci d’avoir joué le jeu 🙂

« C’est l’histoire de 2 petits explorateurs en herbe qui vont se promener dans la forêt. Là ils aperçoivent une roche majestueuse qui semble représenter un cheval à la crinière verte, 2 poissons bruns, un chien bizarre, deux humains e un poisson aux oreilles dressées. Nos petits loulous décident de mener l’enquête. De péripéties en péripéties ils finissent par se rendre à l’AMEF, l’association mondiale des espèces fabuleuses menacées qui va les mettre sur une piste qui va changer l’état des connaissance scientifique sur la biodiversité fantasmatique! La roche s’avère être un fossile témoin de l’existence de créatures chimériques déjà connues: le grand cheval de mer, le Hoga poisson à tête de chien etc et moins connu mais ayant fait l’objet de multiples recherches : l’oreilleau, le poisson à grande oreilles régulateur du courant des océans ! Il semblerait même que l’oreilleau ait été la bouche et les oreilles des hommes dans l’espace sous-marin… Le fossile retrouvé semble attester de la réalité des hypothèses longtemps faites par les scientifique du muséum national de l’histoire des animaux fantasmatiques! Bon ben voilà…. Peux donner plus de détails si besoin imagination au beau fixe! Bonne soirée!«