Des rêves en veux-tu en voilà

Des rêves, nous en avons tous.

Des rêves, nous en faisons tous.

Que faire avec nos rêves ?

  • Les suivre
  • Les écouter
  • Les écrire
  • Les partager
  • Ne pas les perdre de vue !
  • Les entretenir
  • Les oublier
  • En fabriquer d’autres
  • Les reproduire
  • Les réaliser

J’ai des rêves à ne plus savoir qu’en faire. Certains sont le cheminement de ma vie réelle qui vivent d’autres aventures la nuit dans mes songes. D’autres sont inavoués, espérés mais craints, ils sont dissimulés dans les espoirs et mes idées inachevées.

Les rêves des songes sont-il des messagers d’un autre monde ?

Et qu’en est-il de nos projets rêvés ? Une utopie à enterrer ?

Devons-nous disséquer nos pensées partagées, nos espoirs chuchotés, nos désirs rêvés ?

Un rêve récurrent quand j’étais petite fille : je fuyais dans les airs, par une nage brassée qui me faisait avancer péniblement.

Jeune adulte, je devenais aveugle, les paupières lourdes de mes yeux ne voulant pas se décoller, je voyais le monde qui m’entourait par une petite fente floue et sombre.

Aujourd’hui, je me perds dans des labyrinthes, dans des lieux publics invraisemblables et pourtant si « communs » pour les autres personnes qui m’entourent.

Dans la vraie vie, celle que je vis durant le jour clair, le monde autour de moi ne semble pas si pénible et pourtant, je peine à avancer le cœur léger. Le brouillard est dans ma tête, les chemins que je dois prendre sont nombreux et parfois difficilement praticables, ressemblant à des labyrinthes parsemés de difficultés qui jalonnent les pistes des « possibles ».

Mon cerveau en ébullition ne cesse de me tourmenter nuit et jour. Je compose ma vie comme les histoires que j’écris, chaque chapitre de ma vie est un nouveau livre que je découvre petit à petit.

Des projets, j’en ai plein.

Des rêves, j’en ai plein.

L’humeur et l’énergie pour les réaliser varient au gré de mes envies. Mais, c’est ma vie et, à 40 ans, je l’accepte – enfin – et fais avec 😉

Et vous ?

4 commentaires

  1. Coucou des rêves j’en fait beaucoup ces derniers jours mais ils virent souvent au cauchemar , des épisodes des inondations, je racle, je me noie, je m’enfonce etc… bisous

    J'aime

    1. Certains rêves doivent rester des rêves, mais il faut de temps en temps pouvoir en réaliser quelques-uns comme tu le fais pour des enfants de l’association « Rêve » avec Les Anthologies Éphémères. 🥰
      Doux dimanche. 😘

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s