La forêt des ombres, Franck Thilliez

Titre : La forêt des ombres
Auteur : Franck Thilliez
Édition : Pocket (édition limitée)
Genre : roman, thriller
Année d’impression : 2016
Nombre de pages : 340
Note personnelle : 8/10

foret des ombres et anneau moebiusDavid Miller est embaumeur. Il est marié à Cathy et ils ont une petite fille. David a publié son 1er roman, un thriller « De la part des morts ». Cette publication lui vaut la passion dérangeante, dangereuse et angoissante d’une fan. Tous les jours, elle lui écrit des lettres et parfois des mails. Aussi, quand David est intercepté par un homme riche qui lui propose d’écrire un nouveau roman pour l’aider à percer dans cette voie prometteuse, son épouse et lui voient là l’occasion d’échapper à cette femme/fan envahissante tout en gagnant un bon paquet d’argent.
Le fait qu’il faille partir loin, rapidement et durant un mois entier les stressent un peu, mais les jeunes parents profitent de cette rentrée d’argent plus que confortable pour faire abstraction de ce détail. Dès leur arrivée dans la Forêt Noire, en Allemagne, le couple réalise qu’ils se sont peut-être un peu trop précipités dans cette aventure. Finalement, ils ne savent rien de ce bonhomme et il a des exigences particulières comme le fait d’assister une équipe d’entomologiste qui n’est pas là sur un projet hallucinant, mais bien réel. D’un autre côté, David ne sait pas si le fait de ressusciter le meurtrier en série d’il y a près de 30 ans est une si bonne idée… et quand ils découvrent dans la neige devant leur chalet une femme à moitié morte de froid, de faim et de fatigue, et que celle-ci ressemble étrangement à la femme de son roman, David se rend compte que des choses pas nettes se déroulent ici-même et que personne ne sait où ils se trouvent…

Pas une fois, je n’ai pu souffler tant le roman est angoissant, flippant et carrément horrible ! Tout se succède à un rythme rapide, le lecteur a à peine le temps d’essayer de comprendre ce qu’il se passe que d’autres événements arrivent, bousculent, happent les héros.
J’avais émis rapidement une hypothèse… et je suis “heureuse” de savoir que j’avais vu juste haha D’habitude, je ne découvre pas grand chose, je devine mal, je me trompe de chemins… mais je n’avais pas imaginé de telles horreurs ! J’ai bien cru (espéré) que certains personnages allaient s’en sortir, mais non. La fin n’est pas un happy end ou alors à moitié quoique avec ce qu’ils ont vécu, je crois qu’il est impossible de s’en remettre.

Après cette lecture, je vais lire un autre d’un tout autre registre (autre auteur) pour ne pas rester dans cette histoire noire et quitter cette ambiance de folie, de sang et de meurtres effroyables.

Un petit truc qui m’a chipoté, on ne dit pas l’âge de la petite fille du couple, mais son comportement lui donne tantôt 18 mois, tantôt 3 ans… elle n’est pas très « présente » en détails dans l’histoire, même si sa présence est constante 🙂

Publicités

4 réflexions sur “La forêt des ombres, Franck Thilliez

  1. lecturesdudimanche 28 juin 2017 / 9:28

    Un des rares Thilliez que je n’ai pas lu mais tu éveilles ma curiosité car ça a l’air terrible !!!

  2. Kimcat Béa Riot 28 juin 2017 / 10:53

    S’il est si terrible, je ne le lirai pas…
    Je n’ai pas encore attaqué « Rever »
    Bises Cécile

  3. martine27 28 juin 2017 / 6:49

    Je dois dire que celui-ci est un des plus flippants !

    • ecrimagine 13 juillet 2017 / 9:46

      Coucou Martine. Oui, j’avoue que je ne suis pas certaine de le relire un jour celui-là. Malgré le thème, l’auteur m’embarque toujours dans son univers glauque… brrr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s