Les tribulations d’une caissière

Titre : Les tribulations d’une caissière
Auteur : Anna SAM
Édition : Livre de poche / Stock
Genre : témoignage / documentaire
Année d’impression : 2008
Nombre de pages : 186
Note personnelle : 8/10

tribulation caissièreVoici un livre que j’ai trouvé en brocante. Anna, 28 ans, a commencé comme hôtesse de caisse dans un supermarché quand elle était encore étudiante pour justement pouvoir se payer ses études. Et puis, ne trouvant pas de job dans son domaine (diplômée universitaire de littérature!), elle y est restée. Pour raconter son quotidien, pour essayer de valoriser ce métier, elle a décidé d’écrire de petites anecdotes, avec beaucoup d’humour et une vocation clairement pédagogique, sur sa vie de caissière. Ses petits articles sont d’abord parus sur son blog, puis grâce aux encouragements de ses lecteurs, elle a compilé les « meilleurs » dans ce livre que voici.

Le livre se lit très vite, car les pages sont autant de rencontres fugaces la plupart du temps avec les clients, parfois aussi avec des collègues ou même la direction.

Durant ma lecture, j’ai été surprise par le comportement de certains clients, parfois j’ai souris et même rigolé (j’ai connu un épisode similaire de chose gluante, avec mon fils ha ! ha !). Heureusement qu’elle a écrit cela avec une touche d’humour, car à lire certains faits ou réactions, il y a de quoi me faire sortir de mes gonds !

Non, la caissière n’est pas un robot.
Non, la caissière n’est pas votre chien.
Non, la caissière n’est pas invisible.

Ce titre a connu son succès puisqu’il a été traduit en de nombreuses langues, et qu’il a même été adapté au cinéma, en DVD et aussi en BD !! C’est grâce à ce succès qu’elle a enfin pu quitter son job d’hôtesse de caisse et réaliser son rêve d’adolescente : écrire des livres !

Elle en a d’ailleurs écrit d’autres, que je n’ai pas encore lus.

BLOG de l’auteure

Publicités

2 réflexions sur “Les tribulations d’une caissière

  1. cigalette 26 mai 2017 / 10:47

    Beaucoup de personnes ne respecte pas les caissières, il n’y a pas de sot métier, tous sont enrichissants à leur manière, que ce soit une technicienne de surface, une employée de bureau ou une caissière, elles ont droit au respect, c’est avant tout un être humain, pas une machine, elles sont là pour nous aider pas pour recevoir nos saute d’humeur, bonne lecture bisous

  2. scoobydu41 27 mai 2017 / 2:18

    Un beau rêve!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s