Lire de travers

La fatigue ou le fait de penser à 36 choses à la fois fait que ces derniers jours, j’accumule des erreurs de lecture !

Hier déjà, avec l’expression « peigner la girafe » qui devenait « peindre la girafe » et ce matin, en lisant une BD, encore une autre expression mal lue : « en voir des vertes et des pas mûres », devient « en voir des verbes et des pas mûres ».

Mon fils doit étudier les verbes pour l’école… d’où ma lecture de traviole !

Et en parlant de mon fils, il a hérité de sa mère pour inventer un nouveau mot qui n’existe pas à partir de 2 mots qui se ressemblent, qui sont synonymes. Je ne sais plus ce que c’était, mais je sais que je ne l’ai pas repris, car pressée de parler ou d’écrire quelque chose, je faisais la même chose que lui à l’école. Exemple : un visagure : un visage, une figure… on hésite quel mot utiliser et du coup, notre cerveau fait un melting pot et notre bouche ou notre main fabrique un nouveau mot qui n’existe pas… même si on comprend le sens de la phrase, le prof met un zéro pour cette invention !

Publicités

2 réflexions sur “Lire de travers

  1. Kimcat Béa Riot 15 novembre 2016 / 11:46

    Inventer des mots, ça je sais faire ! Et mes 2 enfants, lorsqu’ils étaient petits aussi ! Et ça m’amusait beaucoup. C’est créatif ! Et cela prouve qu’on maîtrise assez bien notre belle langue française…
    Bises Cécile
    Béa kimcat

  2. scoobydu41 15 novembre 2016 / 9:39

    on devrait créer un dictionnaire spécial mots inventés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s