1er sondage : écrire un roman, et après ?

Pour le fun, je n’ai pas encore fait de sondage 🙂 mais j’en ferai un plus sérieusement avec une autre demande…

Publicités

10 réflexions sur “1er sondage : écrire un roman, et après ?

  1. Estelle V. 25 juillet 2016 / 8:44

    Retravaille le à tête reposée et propose le à un éditeur? 🙂

  2. scoobydu41 25 juillet 2016 / 12:59

    Une fois revu, si tu le sens pourquoi ne pas tenter ta chance et le proposer à un éditeur

  3. Kimcat Béa Riot 25 juillet 2016 / 2:13

    Oui à la suite de l’écriture d’un livre, il y a le après.
    Bises Cécile
    Béa kimcat

  4. Quichottine 28 juillet 2016 / 9:58

    J’avoue que je ne sais pas… Plus j’avance en âge plus je me dis que l’édition est difficile et que le livre doit d’abord « reposer » pour pouvoir le relire avec le regard neuf et sans complaisance.
    En tout cas, chapeau !

    • ecrimagine 6 août 2016 / 8:46

      Merci, je crois que je vais le publier sur Atramenta pour avoir commentaires, avis, éventuellement des corrections. J’en mettrai quelques passages sur mon blog. Puis, je verrai ce qu’il en sera plus tard… il doit en effet aussi pouvoir un peu se reposer 🙂

  5. Campos Paquo 6 août 2016 / 7:01

    Hello,

    je flâne parfois à droite à gauche et je lis sur Atramenta. Je commente rarement, c’est peut-être un tort.
    J’ai donc flâné et je suis tombé sur votre blog.
    Je viens de faire exactement la même chose que vous : écrire un roman (43 000 mots seulement), « Chez Ed » que j’ai écrit en direct sur Atramenta. Du 13 au 29 juillet, jour après jour, j’ai posté mes mots. Je n’avais aucune trame et c’est donc l’avis des lecteurs qui me donnait la force de me mettre devant mon écran chaque jour et d’inventer au fur et à mesure. La fatigue aidant, ma muse est venue squatter mon bureau et m’a beaucoup aidée.

    L’après me semble évident, mais pas à cause de la fin d’une aventure, écrire un roman, mais par l’avis des lecteurs.
    Dans votre sondage, nous n’avons pas le choix de dire :
    Le poster sur Atramenta ET ensuite, le proposer à un éditeur, une fois que tout le monde aura donné son avis, suivi ou pas, corriger les erreurs, proposé une amélioration.

    Voila. Je ne faisais que flâner. Votre roman est-il sur Atramenta ?

    Paquo Campos

    PS: pour les vacances des enfants. Une fois, avec mon amie de l’apoque, quatre enfants en tout, les siens et le miens, de 6 à 12 ans, manquant de moyens financiers, nous leur avons « donné » 6 000 francs (soit environ 900 euros) pour organiser le mois entier : repas, sorties, glaces et jeux. Ils se sont réunis tous les quatre, ayant l’impression d’avoir un trésor. De plus, nous leur avions dit que s’il restait de l’argent, on le leur distribuerait à la fin du mois.
    Ils ont traqués toutes les promotions alimentaires, chaque fois que nous sortions et que nous deux, adultes nous nous payions à boire, eux, ils prenaient la glace la moins chère, la boisson la plus « rentable » etc. Un régal à voir, je vous assure.
    A la fin du mois, il est resté 200 francs (30 euros) que nous leur avons donné.
    Ce fut un mois rempli de joie, de ballade en forêt, au bord de l’eau, dans des parcs, aussi, avec des repas contenant pas mal de légume et peu de « mauvais » aliment, trop cher pour leur budget.
    900 euros, à 6 pour un mois avec les sorties et les repas. On s’en est bien tiré.
    C’est peut-être une idée pour les vôtres. En plus, ça les responsabilise.
    A plus.

    • ecrimagine 6 août 2016 / 8:41

      Hello, merci, merci beaucoup pour ce commentaire, cet avis, ces idées 🙂 non mon roman n’est pas encore sur Atramenta… J’étais motivée pour le corriger à la suite de son écriture, mais là, j’ai un coup de mou et je m’en suis arrêtée au tiers pour l’instant 🙂
      Flute, j’ai loupé ce roman sur Atramenta, pourtant je reçois les notifications de nouvelle oeuvre car je vous « suis »… j’ai dû en lire un passage mais pas le début, ni la fin… je vais remédier à cela, promis :-))
      Félicitations en tout cas pour avoir écrit en un mois un roman… j’aurais peut être du faire pareil, sur Atramenta ou sur mon blog jour après jour… mais j’avoue que j’étais ailleurs, dans mon histoire et que les idées venaient toutes seules, j’étais dans une lancée incroyable.
      Je vais sans doute mettre déjà l’histoire sur Atramenta, tant qu’à être dans les corrections…
      Pour les enfants, oui on pourrait faire cela l’année prochaine : leur donner une somme et un/des objectif/s, bonne idée ! Merci.
      A bientot ici ou sur Atramenta.
      Cécile

      • Campos Paquo 6 août 2016 / 9:05

        Je ris parce l’héroïne de ma nouvelle histoire, « Germaine », s’appelle Cécile et qu’elle n’est pas un exemple à suivre.
        Ah oui ! Parce que je réitère l’expérience avec « Germaine ».
        L’avantage de poster au fur et à mesure, c’est une plus grande attention à son écrit. Là, je suis en train d’écrire la partie 5 (je sectionne en parties et non en chapitre. L’histoire est linéaire et sera divisée ensuite). Demain, je vais la relire attentivement pour poster quelque chose de présentable, avec le moins de fautes possible.
        En faisant comme ça, les commentaires sont une source d’énergie et une raison de ne pas baisser les bras : je dois une histoire à ceux qui me suivent.
        Donc, pour « Chez Ed » j’ai déjà une base très propre et j’ai la chance, en plus d’avoir une fan correctrice professionnelle à la retraire (ça aide).
        De fait, le coup de mou est vaincu par l’attente des lecteurs. Et punaise, ça booste !

        Pourquoi ne posteriez-vous pas les corrections quotidiennement, 2 à 3 mille mots par jour. Je pense que ce serait plus facile à lire pour les Atramentiens et ça vous motiverait.

        Enfin, je dis pas mais c’est parce que ça me convient. Ce n’est pas forcément adaptable.

        Pour les enfants, essayez déjà sur un jour, alors que vous allez faire une sortie avec un arrêt friandise à l’extérieur. Vous allez vous éclater.

        Paquo.

        PS : c’est sympa de me suivre. Je ne suis pas un grand lecteur mais j’ai le souvenir de bien aimer vos écrits. Il faudra que j’aille revoir à ça quand j’aurais fini « Germaine ».

      • ecrimagine 7 août 2016 / 6:49

        Je ris également… je vous ai répondu déjà sur Atramenta avant de voir ce nouveau commentaire 🙂
        Allez, je vais suivre votre conseil pour les corrections. Je vais poster chapitre par chapitre sur Atramenta. Une histoire pour enfants (pour ne pas changer). Cela en effet pourrait me motiver à avancer plus sûrement que si je devais me donner des coups de pieds au derrière… Une fois les premières lectures et corrections suggérées par les Atramentiens, j’enverrai mon roman à la personne par qui toute cette histoire a commencé lors d’un atelier d’écriture.
        Il est très rare que j’écrive des nouvelles de plus de 6 pages… et les 2 précédents romans dorment toujours dans mon pc, au niveau « corrections à faire » ha ha
        Belle journée et merci pour tout.

      • Campos Paquo 7 août 2016 / 7:34

        De fait, je vous suis aussi. Je serai là pour vous encourager et je ne pense pas être le seul.

        Si vous vous apercevez que ça ne vous convient pas, une fois arrivée au bout de la première histoire, rien ne vous obligera à recommencer. Comme on dit : « Il vaut mieux avoir des remords que des regrets ».

        Bonne journée à vous aussi.

        Paquo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s