Extraits de Jules Verne

4 extraits d’un livre de Jules Verne. Je ne vous donne pas tout de suite le titre, mais avec les extraits, cela ne devrait pas être difficile de trouver 🙂 J’étais tellement prise dans ce voyage que j’en oubliais de « choisir » des extraits à vous proposer… et plus je pensais à ces extraits, plus j’avais difficile à m’arrêter…

Dans ces 4 extraits, beaucoup de science et de fiction  🙂

 » Je ne puis peindre mon désespoir. Nul mot de la langue humaine ne rendrait mes sentiments. J’étais enterré vif, avec la perspective de mourir dans les tortures de la faim et de la soif.
Machinalement je promenai mes mains brûlantes sur le sol. Que ce roc me sembla desséché !
Mais comment avais-je abandonné le cours du ruisseau ? Car, enfin, il n’était plus là ! « 

 » Au milieu de ces angoisses, une nouvelle terreur vint s’emparer de mon esprit. Ma lampe s’était faussée en tombant. Je n’avais aucun moyen de la réparer. Sa lumière pâlissait et allait me manquer !
Je regardai le courant lumineux s’amoindrir dans le serpentin de l’appareil. Une procession d’ombres mouvantes se déroula sur les parois assombries. je n’osais plus abaisser ma paupière, craignant de perdre le moindre atome de cette clarté fugitive ! »

« -Oui ! le premier de ces monstres a le museau d’un marsouin, la tête d’un lézard, les dents d’un crocodile, et voilà ce qui nous a trompé. C’est le plus redoutable des reptiles antédiluviens, l’ichtyosaurus !
-Et l’autre ?
-L’autre, c’est un serpent caché dans la carapace d’une tortue, le terrible ennemi du premier, le plesiosaurus ! »

 » Le temps, s’il est permis de s’exprimer ainsi, va changer avant peu. L’atmosphère se charge de vapeurs, qui emportent avec elles l’électricité formée par l’évaporation des eaux salines, les nuages s’abaissent sensiblement et prennent une teinte uniformément olivâtre; les rayons électriques peuvent à peine percer cet opaque rideau baissé sur le théâtre où va se jouer le drame des tempêtes. »

Publicités

2 réflexions sur “Extraits de Jules Verne

  1. Josiane 13 juin 2016 / 4:21

    Voyage au centre de la Terre – Vingt mille lieues sous les mers . Le Tour du monde en 80 jours et re Voyage au centre de la Terre – mais mes souvenirs sont bien lointains !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s