Le garçon qui rêvait de requins

Voici un très beau roman de Joseph Monninger, qui est traduit de l’anglais par Marie Hermet. Paru chez Flammarion.
Coup de cœur !

Tommy est un enfant de 11 ans, il a la mucoviscidose. Grâce à une association qui s’occupe de réaliser les rêves des enfants malades, il part en Californie avec sa mère et Bee, sa sœur, pour voir de grands requins blancs. Malgré sa maladie, Tommy va se surpasser. Il va risquer sa vie pour être aux côtés de son meilleur ami : Ty, un surfeur qui a échappé à la morsure d’un grand blanc. Bee, qui adore son petit frère, n’a pas osé l’arrêter de peur de lui briser son unique espoir d’apercevoir le terrible prédateur.

Un roman très poignant qui aborde la mucoviscidose, ses symptômes, ses traitements, ses complications, son évolution. Autour du héros, une grande sœur exceptionnelle qui s’occupe de lui comme une mère, mère qui est justement un peu en retrait. La passion pour ces requins est expliquée régulièrement par des infos écrites tout au long du livre. Si le thème principal est bien la maladie, d’autres sont bien présents : amitié, amour, surf. Dès 12 ans.

Fiche de lecture fait pour le LibbyLit

Publicités

2 réflexions sur “Le garçon qui rêvait de requins

  1. ABC 20 octobre 2012 / 12:16

    Un roman comme je les ai adoré jeune adolescente, je crois que j’aimerais encore, je garde dans mes tablettes…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s